Fonds Lapierre, Marcel (cinéma)

Cote : COL-77 
Fonds Marcel Lapierre (1903-1974)
1929-1959
10 mètres linéaires
Bibliothèque nationale de France. Département des arts du spectacle
Fonds produit par : Lapierre, Marcel (1903-1974)
Le fonds contient des documents majoritairement en français

Biographie ou histoire

Marcel Lapierre (1903-1974) fut à la fois journaliste, historien du cinéma et militant. D'origine modeste, fils d'un syndicaliste très actif, il s'ouvrit dès l'adolescence à l'art et à la cuure, dans lesquels il voyait les meilleurs moyens d'améliorer la vie du peuple.
Il se forma au journalisme par le biais d'organes de presse syndicale comme L'égalité, Le travailleur ou Le peuple (CGT). On y trouve trace dès 1922 de son intérêt prononcé pour le cinéma.
Il fonde avec un confrère l'hebdomadaire Bordeaux-ciné en 1928 et tient parallèlement de nombreuses chroniques cinématographiques dans divers journaux (Le peuple, Paris-soir, Le progrès civique, etc.), jusqu'à la fin des années trente. Ses articles traitent principalement de cinéma, mais il écrit aussi bien sur la littérature, le théâtre, les expositions, toutes les formes que prend la vie culturelle. Il publie même quelques nouvelles dans la presse. On peut également l'entendre lors de causeries à la radio (Radio-Paris notamment) sur le septième art.
Pendant la Seconde Guerre mondiale, il tient les pages spectacle de L'atelier. Il nous laisse de précieux témoignages sur les films produits et diffusés en France entre 1940 et 1944. Toutefois, sa collaboration avec ce journal, qui paraît dans la France occupée et est visé par la censure allemande, lui vaut d'être relativement écarté de la profession après guerre. Grâce au soutien de son ami écrivain Henry Poulaille, il parvient à faire éditer chez Grasset son oeuvre majeure, Les cent visages du cinéma, en 1948.
Il termine sa carrière à La semaine radiophonique, qui deviendra Télérama, où il rédige de petits articles sur les films diffusés à la télévision. Il est également le correspondant à Paris de Cinema, revue italienne où se côtoient, pendant les années cinquante, de prestigieuses signatures.

La correspondance de Marcel Lapierre témoigne de la grande estime que lui portait le monde du cinéma et de la presse cinématographique, de ses confrères journalistes et critiques aux réalisateurs. Il est connu pour sa virulence contre la censure d'une part, et, d'autre part, contre une exploitation trop mercantile du cinéma, au détriment du public. Il croit aux vertus éducatives du cinéma, à son rôle social, et cherche à y sensibiliser ses lecteurs : ses articles abordent de façon simple tous les aspects du cinéma, artistiques, techniques, sociaux, économiques, politiques, et ne se limitent pas à la France.

Informations sur les modalités d’entrée

Les circonstances de l'entrée de ce fonds dans les collections du département sont inconnues.

Présentation du contenu

Le fonds se compose principalement d'articles de presse (coupures et textes dactylographiés), provenant essentiellement de journaux français, revues spécialisées en cinéma, hebdomadaires ou mensuels pour le grand public et quotidiens d'information générale, ainsi que de quelques périodiques étrangers (américains ou allemands). Ils sont accompagnés de documents divers (correspondance, rapports ministériels, plaquettes publicitaires, cartons d'invitation, etc.) et de notes bibliographiques qui renvoient aux articles repérés mais non découpés par Marcel Lapierre.

Informations sur le traitement

Le présent inventaire traite en première partie des généralités sur le cinéma par année et par pays et en seconde partie des acteurs. Une troisième partie du fonds, consacrée aux personnalités du cinéma hors acteurs et aux films, reste à inventorier.

Conditions d'accès

Vous pouvez préparer votre venue au département des Arts du spectacle en réservant vos documents à distance à partir du présent inventaire, en cliquant sur l'icône "Calendrier" qui figure à gauche des descriptions de documents.
Pour pouvoir réserver à distance, vous devez posséder une carte de lecteur en cours de validité et donnant accès à la Bibliothèque de recherche, et créer votre propre espace personnel sur le site Web de la BnF à cette adresse (http://espacepersonnel.bnf.fr/) .
Ce fonds est consultable uniquement en place réserve (à demander à l'entrée de la salle de lecture).
Il est conservé dans les magasins d'un site distant. Un délai de 48 à 72 heures est donc nécessaire pour obtenir la communication des documents qui le constituent. Un document demandé jusqu'à 17 h 45 est disponible le surlendemain à 10 h (pour les demandes effectuées du vendredi 17 h 45 au lundi 10 h, compter 1 jour de plus).
Les demandes portant sur les sections encore non inventoriées de ce fonds sont à adresser par courriel à l'adresse arts-spectacle [at] bnf.fr (mailto:arts-spectacle@bnf.fr) . Un délai d'au moins quinze jours est à prévoir.

Documents séparés

Les archives de Marcel Lapierre ont été dispersées à sa mort entre le fonds conservé au département des Arts du spectacle et les archives de l'association des amis d'Henry Poulaille, à Cachan.

Bibliographie

Thomas, Magali. Histoires et méthodes d'un journaliste et écrivain de cinéma. Mémoire de maîtrise : Arts du spectacle : Paris 1 : 2003.