Supplément Persan 288

Cote : Supplément Persan 288  Réserver
Ancienne cote : Gentil 24
IQBĀL-NĀMA-i ĞAHĀNGĪRĪ. Mīrzā Muḥ. Šarīf b. Dūst Muḥ. Mu‛tamid Hān Nahšabī
1648 ( 3 janvier) ( ?)
Ecriture indienne Nasta‛līq de 27 lignes à la page (les f. 1v- 2 étant toutefois d’une écriture différente de celle du reste de la copie); titres rubriqués ; réclames ; surface écrite 130 x 250 mm. Ms. de 215 x 355. Réglure au mistara. Papier indien vergé (20 vergeures occupent 28 mm), coloré en brun, dont les vergeures sont parallèles à la couture (mais parfois dans l’autre sens, ainsi aux f. 124- 127) jusqu ‘au f. 376 ; blanc aux f. 377- 394 avec (sauf aux f. 383-6 et 391-4) des vergeures qui lui sont parallèles (20 vergeures pour 33 mm environ). 394 feuillets. Le volume est formé de quaternions dans la plupart des cas. Les marges des f. 1 à 16 sont refaites et la foliotation indienne, qui ne va que jusqu’au f. 57, y a disparu. Quelques ajouts marginaux sont de la main du copiste (f. 51 ou 145 par exemple). Le plus souvent on trouve des ajouts d’une autre main (ainsi aux f. 40, 48v, 53-3v ou 97). En marge du f. 372v, une note est signée de ‛Alī-Qulī Dāġistānī. Reliure en veau fauve marbré estampée à chaud d’une bordure de roulette et, sur le dos de cuir rouge, du chiffre de Louis XVIII.
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits
Document en persan.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original.

Accéder au manuscrit numérisé
vignette simple

Présentation du contenu

Copie renfermant les ğild [ou daftar] I (f. 2- 76), II (f. 76- 322v) et III (f. 322v- 394v), précédés d’un préambule (f. 1v- 2), plus bref que celui de Supplément persan 288.

Copie anonyme achevée (f. 394v) le 7 Ẓū l-ḥiğğa de l’année [10]57[H.] / 1648 ( 3 janvier) ( ?).

Historique de la conservation

Au f. 1 ont été effacés une marque d’achat datée du 24 Rabī‛ Ier de la 26ème ( ?) année du ğulūs [de Muḥammad Šāh ( ?)/ 1744 (?)] au sirkār du navvāb Niżām al-Dīn Hān b. Niżām al-Dīn ( ?), pour 18 ( ?) roupies, ainsi qu’un timbre rectangulaire d’un type voisin de celui de Mīr Muḥibb b. Mīr ‛Ināyyat-ullāh [comparer à Supplément persan 239 f. 1]. A la 3ème garde on trouve une autre marque d’achat datée du 15 Muḥarram de la 1ère année de ‛Ālamgīr II (/1754) et le timbre de ‛Abd al-Qādir portant la date 1157H.(/1744). Au f. 1, une note signale que ce ms. a été inspecté (‛arz-dīda) à Lucknow le jeudi 20 Rabī‛ Ier 1177H.(/ 28 septembre 1763) et confié au taḥvīl de Muḥ. Sahryār. Au même endroit se trouve le timbre, daté de 1172H. de Mu‛izz al-Dawla Šīr Ğang Bahādur [comparer à Supplément persan 193 et 810 ; un timbre avec d’autres dates se retrouve sur Supplément persan 182, 505, 507, 576, 682 ou 828]. Toujours au même f. 1, une marque d’achat du sirkār ( ?) Muḥ.-‛Alī, nā’ib de ‛Abd al-Ḥakīm.

Informations sur les modalités d’entrée

Ms. acquis en Inde avant 1776 par J.-B. Gentil et déposé par lui en 1778 au Cabinet des Manuscrits de la Bibliothèque Royale. Au v° de la 3ème garde se lit une notice « Akbal namah (...) » de la main de Gentil, avec la mention du prix, « 20.r.[oupies] » ; une notice signée de L. Langlès au f. 1. .

Informations sur le traitement

Notice d'après le catalogue de F. Richard : Catalogue des manuscrits persans, tome II : le Supplément persan, 1ère partie, 1 à 524. Roma, 2013.