Département des Manuscrits > Français > Nouvelles acquisitions françaises > Mss cotés en 2015. NAF 28794-28884

NAF 28829. Louis Aragon. Traité du style, manuscrit autographe.

Cote : NAF 28829  Réserver
Louis Aragon. Traité du style.
1926-1927
Papier ; 84 f. ; 210x270 mm. ; Reliure en parchemin ivoire à la Bradel, titre doré au dos ; Texte écrit au verso du papier à en-tête de la Galerie surréaliste, les trois derniers feuillets à l'en-tête du Café des tribunaux de Dieppe. Environ 35 lignes par page.
Documents en français
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document original : NAF 28829.

Document numérisé accessible uniquement dans les salles de recherche de la Bibliothèque nationale de France

Conditions d'accès

La communication de ce document fait l'objet d'une procédure spécifique. Veuillez adresser votre demande à manuscrits@bnf.fr.

Présentation du contenu

Manuscrit autographe complet très peu corrigé. Il s'agit probablement cependant de l'unique manuscrit de ce texte, écrit en Normandie au cours de l'été 1927, ainsi que l'utilisation d'un papier à en-tête du Café des tribunaux à Dieppe semble l'indiquer.

Bibliographie

Voir Marguerite Bonnet in Breton, André. Œuvres complètes, t. I. Bibliothèque de la Pléiade, Paris, Editions Gallimard, p. 1503 : "Aragon séjourne avec sa maîtresse Nancy Cunard dans la demeure appelée Haut Mesnil où il écrit le Traité du style. Comme Breton le rappelle dans le dixième des Entretiens, ils se voient chaque jour, assez brièvement, et se lisent les pages qu'ils viennent d'achever. Aragon écrit avec une aisance prodigieuse : une dizaine de pages quotidiennes en moins d'une heure. Breton a plusieurs fois évoqué devant nous cette facilité, ce brio extraordinaires."

Informations sur les modalités d’entrée

Achat A. 15-07. Manuscrit provenant de la S.M.A.F. (Société des Manuscrits des Assureurs Français). Le manuscrit a appartenu à Edmond Bomsel dont l'ex-libris, gravé par Giacometti, est collé au premier contre-plat de la reliure.