Département des Arts du spectacle > État des fonds

Département des Arts du spectacle - État des fonds

1954-1991
9,4 mètres linéaires
Fonds produit par : Living theatre (New York)

Biographie ou histoire

Troupe d'avant-garde américaine animée par Julian Beck et Judith Malina.
Le Living Theatre a été fondé à New York dans les années cinquante par Julian Beck (1925-1985), peintre et écrivain et par sa compagne Judith Malina (1926-2015), élève d’Erwin Piscator. Si la création d’un "Théâtre vivant" date de 1947, les spectacles ne commenceront qu’à partir de 1951, tantôt au domicile de Beck, tantôt dans un grenier puis dans une salle attitrée à New York à partir de 1958 jusqu’à leur expulsion en 1963.
Tous deux d’origine juive et le revendiquant, ils constituent une véritable communauté pour animer l’un des théâtres les plus novateurs des années 1960 et 1970, qui refuse le spectacle commercial, le pur divertissement en vogue à Broadway, pour s’engager dans un théâtre politique à tendance anarchiste après leur découverte d’Artaud en 1958. Ils connaissent un premier succès en 1959 avec The Connection (Contact) de Jacques Gelber, qui ne se démentira pas au cours de leurs tournées européennes, ininterrompues à partir de 1961. Ce groupe renouvelle le langage théâtral et les techniques d’entraînement de l’acteur encourageant les créations collectives au sein de la tribu où, généralement, Judith Malina met en scène pendant que son compagnon crée des décors et des costumes avec des matériaux de récupération. Le thème récurrent de ce théâtre est celui d’une société-prison, identifiée à la mort, dans laquelle l’activité théâtrale est source d’expérience humaine (communautaire et participative), seul principe de vie. Nourries de références à la Kabbale et à l’Orient, les images des spectacles, toujours construites par le corps des acteurs, font de ceux-ci des "guides" d’un monde rituel et initiatique. C’est une tentative de faire du théâtre un espace de contre-culture à travers la création collective.
Leurs principaux spectacles sont créés en Europe : Mysteries & Smaller Pieces (1964), Frankenstein d’après Mary Shelley (1965), Antigone d’après Brecht (1967), Paradise now (1968) qui frappe les spectateurs du Festival d’Avignon deux mois après les événements du mois de mai. La fin des années soixante sonne le glas de cette période créatrice, et le groupe éclate en 1970. Suivront de multiples tentatives avortées pour le reconstituer et continuer l’expérimentation : ils jouent Le legs de Caïn au Brésil et aux États-Unis (1970/1971), séjourneront longuement en Italie. The One and the Many (L’Homme masse) est la dernière tentative dans les années quatre-vingts de poursuivre leur œuvre. Julian Beck meurt en 1985.
Judith Malina et son nouveau compagnon, Hanon Reznikov, essaient de réveiller cette compagnie à New York en 1989. Celui-ci, acteur et metteur en scène, signe The Tablets (Les Comprimés), Tumults or Changing the streets (1989)... et, après New York, les présente à l’Europe. Judith Malina anime des ateliers de théâtre, donne des conférences de presse pour témoigner de l’influence et du rayonnement de cette troupe qui jusqu’en 1996 avec Utopia rappellera cette tentative pacifiste de changer le monde par la magie du théâtre.

Informations sur les modalités d’entrée

Don de Judith Malina et Serena Urbani, 1988. Numéro d'entrée : D-8807-18.
Complément, 1991. Numéro d'entrée : D-9111-05.
Achat d'un lot de correspondance de Julian Beck et d'archives concernant le spectacle Paradise now, 2011.

Présentation du contenu

Le fonds se compose de programmes, d'articles de presse et d'affiches. Il concerne essentiellement les tournées européennes du Living Theatre de 1960 à 1991.
Les articles généraux sur toutes les activités du Living Theatre de 1960 à 1991 et son histoire figurent aux côtés de quelques écrits de Julian Beck et Judith Malina, les entretiens, manifestes, et déclarations des fondateurs et de leur troupe, les distinctions et prix obtenus par cette dernière. Des articles et tracts sur le soutien apporté par l'acteur Al Pacino, le critique dramatique Gérald Rabkin et l'écrivain Allen Gisberg sont réunis. Les activités des acteurs, collaborateurs et amis des Beck sont évoqués dans une centaine d'articles.
Sont également présents des articles biographiques sur Judith Malina, ses rôles au cinéma, sa participation à des spectacles, lectures, ateliers, les annonces bibliographiques pour ses ouvrages figurant dans la section intitulée "Écrits". Des documents sur la biographie de Julian Beck se présente de la même façon, avec en outre beaucoup d'articles nécrologiques parus lors de sa mort (14 septembre 1985). et d'articles et de manifestations d'hommages jusqu'en 1990.

Classement

La documentation sur les spectacles est regroupée dans l'ordre alphabétique des titres tels qu'ils apparaissent chronologiquement pour la première fois dans le fonds.

Documents en relation

Dans les collections photographiques de Roger Pic conservées au département des Arts du spectacle, figurent des documents concernant les spectacles du Living Theatre, représentés notamment dans le cadre du Théâtre des Nations à Paris.

Bibliographie

    1- Oeuvres de Julian Beck et Judith Malina
  • Julian Beck, Living in Volkswagen buses and others songs of the revolution, Seattle, Wash., Brocken moon press, 1992.
  • Julian Beck, La Vie du théâtre, trad. de The Life of theatre, par Fanette et Albert Vander, Paris, Gallimard, 1972, rééd. 1978.
  • Judith Malina, Trois projets pilotes pour le legs de Cain..., trad. de Pierre Biner, Paris, Bélibaste, 1972.
  • Paradise now, testo collettivo del Living Theatre, scritto da Julian Beck e Judith Malina, a cura di Franco Quadri, Torino, Einaudi, 1970.
  • Theandric, Julian Beck's last note books... with notes by Judith Malina, Paris, Harwood academic publ., 1992.
  • Théandrique, Julian Beck : derniers carnets, traduction de Fanette Vander, en complément de sa thèse, Université Paris VIII, 1991.
  • Sophocle's Antigone, adapt. by Bertold Brecht and... transl. by Judith Malina, New York, Applause, 1990.
  • Judith Malina, Poems of a wandering Jewess, Paris, Handshake, 1984.
  • Paradise now, collective creation of the Living Theatre, New York, Random House, 1971.
  • Judith Malina, The Enormous despair, New York, Random House, 1972.
  • Judith Malina, The Diaries of Judith Malina, 1947-1957, New York, Grove press, 1984.
    2- Ouvrages sur le Living Theatre
  • Pierre Biner, Le Living Theatre, histoire sans légende, Lausanne, La Cité ed., 1968.
  • Jean-Jacques Lebel, Entretiens avec le Living Theatre, Paris, P. Belfond, 1969.
  • Le Living book of the Living Theatre, with an introductory essay by Richard Schechner, Nex York, Graphic Society, 1971.
  • Renfreu Neff, The Living Theatre : U.S.A., New York, The Bobbs-Merrill, 1970.
  • Carlo Silvestro, The Living book of the Living Theatre, Köln, M. Dumont Schauberg, 1971.
  • Fanette Vander, The Living Theatre ou la question du théâtre à travers les derniers carnets de Julian Beck : Théandrique, Thèse, Université Paris VIII, 1991.
  • John Tystell, The Living Theatre, art, exile and outrage, New York, Grove press, 1995.
    3- Ouvrages contenant des chapitres importants sur le Living Theatre
  • Émile Copferman, La Mise en crise théâtrale, Paris, F. Maspero, 1972.
  • Jean Duvignaud, L'Almanach de l'hypocrite, le théâtre en miettes, Bruxelles, Éd. universitaires De Boek, 1990.
  • Jean-Jacques Lebel, Procès du festival d'Avignon, Paris, P. Belfond, 1968.
  • Monique Borie, Mythe et théâtre d'aujourd'hui, une quête impossible... Le Living Theatre, Paris, Nizet, 1981.
  • Les Voies de la création théâtrale, vol.1, Paris, Éd. du CNRS, 1970.
  • James Roose-Evans, Experimental theatre : from Stanislavski to Brook, 4th ed., London, Routledge, 1989.
    4- Articles de périodiques
  • Mark Amitin, "Le Living Theatre", Travail théâtral, n° 22, janvier-mars 1976.
  • Alain Dalby, "Grotowski et le Living, deux conceptions opposées", Le Théâtre, cahiers dir. par Arrabal, 1968, 1, pp. 103-106.
  • Bernard Dort, "Dans la jungle des villes de Bertold Brecht... avec le Living Theatre", Théâtre populaire, n° 43, 3e trimestre 1961.
  • Bernard Dort, "The Apple de Jack Gelber... avec le Living Theatre", Theâtre populaire, n° 46, 2e trimestre 1962, pp. 137-139.
  • Guy Dumur, "The Connection de Jack Gelber... avec l'American Living Theatre de New York", Théâtre populaire, n° 43, 3e trimestre 1961, pp. 97-100.
  • Alain Frenkiel, "Vivre avec le Living", Le Théâtre, cahiers dir. par Arrabal, 1968, 1, pp.107-115.
  • André Gintzburger, "Le Living Theatre en France", Acteurs, n° 4, avril 1982, pp. 33-34.
  • Colette Godard, "À nouveau le Living Theatre : les Américains de la diaspora", ATAC-Informations, n° 98, décembre 1978, pp. 13-15.
  • "Le Living Theatre, autour de Prométhée", Les Cahiers de la Maison de la Culture d'Amiens, 1978.
  • Franco Quadri, "Au commencement était le verbe", Théâtre/Public, n° 24, novembre 1978, pp. 24-30.
  • "Recherches dramaturgiques", Organon 78, Lyon II, Centre d'études et de recherches théâtrales et cinématographiques, 1978.
  • "The Return of the Living Theatre", Performing arts journal, vol.VIII-3, n° 23, 1984, pp. 7-20.
  • "Theatre off-Broadway", Théâtre dans le monde, vol. X, n° 4, p. 44.
  • Jean Verdeil, "Quelques remarques sur l'exercice du tapis du Living Theatre", Organon, n° 78, pp. 114-135.
    5- Dossiers de presse
  • Théâtre des Nations, 6e saison, 1962. [Le Living se présente avec The Apple et The Connection de J. Gelber, et Dans la jungle des villes, de B. Brecht.] 8- Sw-508.
  • Dossiers de presse concernant les activités du Living Theatre. 1963-1968. 4-Sw-1983 (1-2).
  • Dossiers de presse concernant les activités du Living Theatre. 1975-1977. 4-Sw-6705.
  • Deux dossiers de presse et des photographies concernant le passage du Living Theatre au Festival d'Avignon en 1968, sont consultables à la Maison Jean Vilar à Avignon.

Informations sur le traitement

Un inventaire complet de ce fonds est disponible en ligne.

Conditions d'accès

Ce fonds est conservé dans les magasins d'un site distant. Un délai de 48 à 72 heures est donc nécessaire pour obtenir la communication des documents qui le constituent. Un document demandé jusqu'à 17 h 45 est disponible le surlendemain à 10 h (pour les demandes effectuées du vendredi 17 h 45 au lundi 10 h, compter 1 jour de plus).

Inventaire en ligne :