Département des Arts du spectacle > État des fonds

Département des Arts du spectacle - État des fonds

Maréchal, Marcel (1937-....). Fonds, COL-2 et COL-2 bis
1969-1999
16,25 mètres linéaires
Fonds produit par : Maréchal, Marcel (1937-....)

Biographie ou histoire

Marcel Maréchal (1937-...), metteur en scène, acteur, auteur dramatique, directeur du théâtre du Huitième à Lyon (compagnie du Cothurne), du théâtre de la Criée à Marseille et du théâtre du Rond-Point, directeur des Tréteaux de France.
Marcel Maréchal est né à Tassin-la-Demi-Lune, près de Lyon. Attiré par le cinéma, il rêve de se présenter au concours de l'IDHEC (Institut des hautes études cinématographiques) à Paris mais se voit contraint de demeurer à Lyon où il s'inscrit à la Faculté de droit. En 1958, il fonde avec d'autres étudiants la Compagnie du Cothurne, qui monte des œuvres d'Anouilh, Arrabal, Synge, Ghelderode et qui, très vite, va devenir une compagnie professionnelle.
En 1960, la Compagnie du Cothurne s'installe dans la petite salle de la rue des Marronniers de Lyon que Roger Planchon vient de quitter pour le théâtre de Villeurbanne. En 1963, Marcel Maréchal crée Le cavalier seul, de Jacques Audiberti, un de ses auteurs de prédilection. Il reprendra cette pièce à diverses reprises : au Studio des Champs-Élysées à Paris en 1964, au Festival d'Avignon en 1975, à Buenos Aires en 1983. Au théâtre des Marronniers il met aussi en scène des textes de Jean Vauthier (Capitaine Bada) et Louis Guilloux (Cripure), deux auteurs auxquels il est également attaché, ainsi que des pièces d'Obaldia, de Beckett, Limbourg, Hugo, Claudel, Ionesco...
En 1968, il prend la direction du théâtre du Huitième, une salle de 1 100 places que la ville de Lyon vient d'aménager. Cette salle est inaugurée avec La poupée de Jacques Audiberti. Au programme de la même année figurent un Don Juan de Molière, mis en scène par Patrice Chéreau et deux autres spectacles de la compagnie du Cothurne : La mort de Danton, de Büchner, et la Moscheta de Ruzzante, qui remporte le Prix de la critique. Très rapidement, Marcel Maréchal et sa compagnie parviennent à insuffler une telle vitalité et un tel rayonnement à leur théâtre que celui-ci parvient à rassembler plus de 20 000 abonnés. La compagnie du Cothurne devient Centre dramatique national en 1972. En 1974, invitée au festival d'Avignon, elle présente trois spectacles dans la cour d'honneur du Palais des Papes : La Poupée, de Jacques Audiberti, Fracasse de Serge Ganzl, Hölderlin de Peter Weiss.
Marcel Maréchal met en scène en 1975 un de ses propres textes : Anémone pour Guignol qui sera à la fois son spectacle d'adieu au public lyonnais et son premier spectacle marseillais. La ville de Marseille l'a en effet invité à prendre la succession d'Antoine Bourseiller au théâtre du Gymnase. Parallèlement à ses mises en scène au théâtre du Gymnase il crée, avec Jacques Angeniol, le "Théâtre hors les murs", une structure destinée à aller au-devant du public qui hésite à franchir le seuil des salles de théâtre. En 1981, Marcel Maréchal s'installe au théâtre de la Criée, qui est inauguré en mai. Outre Molière et Shakespeare, il y met en scène La vie de Galilée, de Bertolt Brecht, ainsi que des textes de Jean-Pierre Faye, Marcel Jouhandeau, David Mamet, Sam Shepard...
En 1995, il prend la direction du théâtre du Rond-Point à Paris. Il quitte ce théâtre en 2001 pour succéder à Jean Danet à la tête des Tréteaux de France, Centre dramatique national itinérant.

Informations sur les modalités d’entrée

Don de François Collet (administrateur de La Criée), 1989. Numéro d'entrée : D.8906/18.
Complément, 1993.

Présentation du contenu

Le fonds initial, coté COL-2, se compose de programmes, d'affiches, de dossiers de presse et de matériel publicitaire concernant les spectacles montés ou accueillis à Marseille par Marcel Maréchal. Le complément, coté COL-2 bis, couvre les activités de Marcel Maréchal depuis la création de la Compagnie du Cothurne à Lyon jusqu'à la direction du théâtre du Rond-Point à Paris.

Informations sur le traitement

Un inventaire encore seulement partiel de ce fonds est disponible sur papier en salle de lecture, sous la cote : INV-THE-16(1-2).

Conditions d'accès

Ce fonds est conservé dans les magasins d'un site distant. Un délai de 48 à 72 heures est donc nécessaire pour obtenir la communication des documents qui le constituent. Un document demandé jusqu'à 17 h 45 est disponible le surlendemain à 10 h (pour les demandes effectuées du vendredi 17 h 45 au lundi 10 h, compter 1 jour de plus).
Pour réserver un document appartenant à ce fonds dont il n'existe qu'un inventaire sur papier, s'adresser au personnel présent en banque de salle ou envoyer une demande par courriel à : arts-spectacle [at] bnf.fr.
Les demandes portant sur les sections encore non inventoriées de ce fonds sont à adresser par courriel à l'adresse arts-spectacle [at] bnf.fr. Un délai d'au moins quinze jours est à prévoir.

Documents en relation

Voir aussi : le fonds Marcel Maréchal conservé à l'Institut Mémoires de l'édition contemporaine (IMEC) sous la cote 149MRL.