Département des Manuscrits > Grec > Ancien fonds grec > Grec 2430-2549

Grec 2475

Cote : Grec 2475  Réserver
Ancienne cote : Regius 3196
Ancienne cote : Mazarin 142
Recueil de textes mathématiques : Héron d’Alexandrie, Didyme d’Alexandrie.
XVIè siècle.
Ce document est rédigé en grec.
Bibliothèque nationale de France. Département des Manuscrits
Italie.

175 x 240 mm.
I-III + (1-94) + I-III.

ECRITURE
Copiste anonyme du XVIè siècle. Sa main est de module assez grand, et montre une tendance expansive à exagérer les différences de hauteur des lettres. Le λ plonge loin sous la ligne alors que le τ par exemple est nettement étiré vers le haut. Les ligatures basses (après κ, μ ou ρ) sont développées en arcs importants et plongeants.
S’il s’agit bien de la même main tout au long du texte, elle présente d’assez grandes irrégularités de densité et de module (voir par ex les ff. 68-71).
Surface d’écriture : 105 x 175 mm. Marge supérieure : 30 mm. Marge extérieure : 530 mm. Marge inférieure : 35 mm. Marge intérieure : 10 mm. 23 lignes par page.

DECORATION
Aucune décoration particulière. Des titres de chapitres ou de sections sont rubriqués, ainsi que des initiales de propositions et une partie des pinakes.

MATIERE
Malgré trois filigranes différents et bien visibles, il n’est pas possible de proposer une datation, même approximative, pour aucun d’entre eux. Le premier (ff. 1 et 2 par ex.) figure une sorte de griffon ou de dragon inscrit dans un cercle surmonté d’une croix pattée. Le deuxième filigrane (ff. 21-22 pour les premiers exemples) représente un oiseau, cygne ou canard, dans un cercle également, surmonté d’une étoile à six branches. Pour le troisième filigrane (le seul à partir du f. 63), il s’agit d’un pèlerin dans un cercle, avec en-dessous les deux lettres i d (ou b i selon le sens de lecture).
Le papier, très fin et friable au milieu de la page, a par endroits été rongé par l’encre.

FOLIOTATION
Foliotation à l’encre noire et en chiffres arabes dans le coin supérieur droit.

CAHIERS
Les cahiers sont irréguliers dans leur formation, et seule l’alternance des filigranes et des pages non-filiganées permet de les reconstituer. Les ff. 1-11 constituent un senion dont le premier folio manque (le talon est visible). Suit ensuite un quaternion des ff. 12-19. ff. 20-31 forment ou bien deux ternions, ou un senion.ff. 32-39 constituent un quaternion, auquel s’ajoute un bifeuillet (ff. 40-41). On retrouve un quaternion aux ff. 42-49, puis un cahier de dix bifeuillets (ff. 50-61). On retrouve ensuite la succession d’un quaternion (ff. 63-69) et d’un bifeuillet (ff. 70-71) qui viennent clore un traité. La fin du codex se compose de deux quaternions réguliers (ff. 72-79 et 80-87) et d’un quinion (ff. 88-97, dont les trois derniers sont vierges).

SIGNATURES
Aucune signature de cahier n’est visible. En revanche, on note la présence de réclames de fin de page au bas de chaque verso systématiquement, et même parfois au bas de certains rectos.

REGLURE
Réglure à pointe sèche bien lisible au f. 71 par exemple. Type Leroy-Sautel 00D1.

RELIURE
Reliure de cuir rouge sur ais de carton, marquée sur le dos au chiffre de Louis Philippe. Le titre en long sur le dos est inscrit en majuscules dorées : DIDYME ALEXANDRINUS.

ESTAMPILLES
ff. 1r et 94v : estampille du XVIIè siècle, modèle Josserand-Bruno n. 1.

Historique de la conservation

Ce manuscrit est issu de la collection du cardinal Mazarin. Il dépend du Paris. suppl. gr 387, qui aux XVIè siècle se trouvait en Italie dans la bibliothèque d'Alberto Pio di Carpi († 1531), puis dans celle de son neveu, le cardinal Rodolfo Pio († 1564), avant d’être intégré à la collection d’Este à Modène. Le f. 1r porte la mention Ex Bibliotheca Cardinalis Mazarini, par la même main qui a ajouté un index au verso de la garde supérieure et le titre en haut du f.1r.
A la mort du cardinal en 1661, sa bibliothèque est léguée au Collège Des Quatre-Nations, mais ce manuscrit fait partie du lot de 229 manuscrits grecs qu’en 1668 Colbert fit échanger entre la bibliothèque du Collège et celle du Roi. On le retrouve sous le numéro 1478 dans le catalogue établi par Carcavy (NAF 5763 f. 215r, voir Omont.)

Présentation du contenu

ff. 1r-53v : Héron d’Alexandrie, Definitiones (1-138,8), éd. J.L. Heiberg, Heronis Alexandrini opera quae supersunt omnia, vol. 4, Leipzig Teubner, 1903. Ἥρωνος ὅροι τῶν γεωμετρίας ὀνομάτων. Inc. αʹ. Τί ἐστι σημεῖον ; Expl. σημαινόμενον ἡ ἐν ῥητορικῇ [… f. 54 : vacat.

ff. 55r-71r : Héron d’Alexandrie, Stéréométrie I (1-53), éd. J.L. Heiberg, Heronis Alexandrini opera quae supersunt omnia, vol. 5, Leipzig Teubner, 1914. Εἰσαγωγαὶ τῶν στερεομετρουμένων Ἥρωνος. Inc. Σφαίρας δοθείσης τῆς διαμέτρου ποδῶν… expl. μοδίους χωρεῖ τὸ πλοῖον / Ἥρωνος γεωμετρικὴ εἴτουν ἐπίπεδος μέτρησις καὶ ἡ τῶν ἐν διαφόροις θεωρήμασν ἤδη πεπλήρωται. F. 71v : vacat.

ff. 72r-76r : Didyme d’Alexandrie, Les mesures des marbres et des divers bois (1-43), éd. F. Hultsch, Heronis Alexandrini geometricorum et stereometricorum reliquiae, Berlin Weidmann, 1864. Διδύμου Ἀλεξανδρέως περὶ μαρμάρων καὶ παντοίων ξύλων. Inc. Τῆς τῶν μαρμάρων τε καὶ ξύλων… Expl. τὸ ρμδʹʹ, καὶ τοσοῦτοι πήχεις ἐπίπεδοι (§43).

ff. 76r-80r : Héron d’Alexandrie, Géométrie (fragments), éd. J.L. Heiberg, Heronis Alexandrini opera quae supersunt omnia, vol. 4, Leipzig Teubner, 1903. Inc. chap. 23 (titre de la préface : Ἥρωνος εἰσαγωγαί).
76r-76v : préface (chap.23 §§ 1-2). ff. 76v-78v : tables métrologiques (Chap. 23 §§ 3-42) expl ἡ δὲ τετράγωνος ἄκενα ἔχει πόδας ρ[στερέους]. ff. 78v-79v : paragraphes 55-62, inc. Περὶ μέτρων καὶ σταθμῶν ὀνομασίας… expl. τοῖς Ῥωμαίοις λογισταῖς. ff. 79v-80r : paragraphes 63-66, inc. Περὶ μέτρων. Expl. ἡ δὲ λίτρα ὑφ’ ἓν ͵ε.

ff. 80v-94v : Héron d’Alexandrie, Stéréométrie II, éd. J.L. Heiberg, Heronis Alexandrini opera quae supersunt omnia, vol. 5, Leipzig Teubner, 1914. Cette partie contient les paragraphes 1-10, 12-29 et 61-69 du livre II.

Bibliographie


Omont H., Anciens inventaires et catalogues de la bibliothèque Nationale, vol. 4, Paris, 1913, pp. 280 sqq.
Vitrac B., Héron d'Alexandrie et le corpus métrologique : état des lieux. Communication lors du colloque "Géométrie(s), pratiques d'arpentage et enseignement : quels liens et dans quel contexte ? ", Paris, Mars 2010.

Notice d'H. Omont issue de l'Inventaire sommaire des manuscrits grecs de la Bibliothèque nationale (1888) :

Grec 2475. Heronis definitiones nominum geometriae (1) ; – Anonymi variae collectiones ex Herone, Euclide, Gemino, Proclo et Anatolio (29) ; - Heronis stereometrica (55) ; - Didymi Alexandrini mensurae marmorum ac lignorum (72) ; - Heronis isagogae, etc., fragm. 4, 5, 95 et 81 Metrologic. Hultschii (76) ; - Heronis stereometricorum collectio aletera (80v).

XVIè siècle, Papier. 94 feuillets. (Mazarin.- Regius 3196.) Petit format.

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Anne Weddigen, mars 2016.

Documents de substitution

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 32928. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 87659.

Documents de substitution

Il existe une version numérisée de ce document.

Numérisation effectuée à partir d'un document de substitution.

Voir le document numérisé
vignette simple

Dépouillement bibliographique

Ce dépouillement bibliographique est réalisé de façon systématique à partir des publications acquises par le département des Manuscrits. Il est issu de chargements périodiques (dernier chargement : février 2021).

2017

Paolo CHIESA, Anna-Maria FAGNONI, Rossana E. GUGLIELMETTI (dir.), Ingenio Facilis per Giovanni Orlandi (1938-2007), Florence : SISMEL : Edizioni del Galluzzo, 2017, cité p. 71. — 8-IMPR-13159.