Fonds Théâtre de l'Ambigu-Comique (théâtre musical)

Cote : COL-54
Fonds du théâtre de l'Ambigu-Comique
1769-1965
9 mètres linéaires
Le fonds contient des documents majoritairement en français.

Biographie ou histoire

Le Théâtre de l’Ambigu-Comique est créé en 1769 par l’acteur Nicolas-Médard Audinot. Il est à l’origine localisé boulevard du Temple (dit "boulevard du Crime"). Ce premier théâtre ayant été détruit par un incendie en 1827, une nouvelle salle est édifiée au 2ter boulevard Saint-Martin, et inaugurée en 1828.
De 1769 à 1815, on y donne des pantomimes historiques ou romanesques, auxquelles s’ajoutent à partir de 1786 des comédies, vaudevilles, mélodrames, ballets-pantomimes et petits opéras-comiques. La musique est signée Henri Darondeau, Nicolas Dalayrac, André-Ernest-Modeste Grétry, J. Lanusse, Alexandre Piccini ou J.B. Quainsain (directeur musical de 1799 à 1819).
Après 1815, le Théâtre de l’Ambigu propose des mélodrames, pantomimes, comédies en un acte et en prose, enrichis à partir de 1847 de drames et mélodrames en prose de un à cinq actes sans chant ou choeurs. On y donne des textes de Jules Barbier, Ernest Blum, Alphonse Daudet, Alexandre Dumas, Adolphe d’Ennery, Paul Meurice, George Sand, Eugène Scribe ou Émile Zola. La musique est signée Alexandre Artus (directeur musical de 1841 à 1858), Amédée Artus, D.F.E. Auber, Antoine-Louis Clapisson, Alexandre Fessy, Léon Fossey (directeur de la musique de 1868 à 1874), Albert Grisar, Fromental Halévy, Adolphe Lindheim, Marco-Aurelio Marliani, Hippolyte Monpou, Jacques Offenbach, Gioacchino Rossini, Henri Senée, Ambroise Thomas, Carl-Maria von Weber.
Paul Gavault est directeur de l'Odéon de 1914 à 1922, puis directeur de l'Ambigu de 1922 à 1924. Il est aussi auteur dramatique et donc sociétaire de la SACD. Le fonds contient aussi ses archives personnelles (notamment un important ensemble de correspondance), ainsi que des archives relatives au théâtre de l'Odéon à l'époque où il en était le directeur.
Fernand Rivers a été directeur de l'Ambigu de 1930 à 1934, mais il a également géré d'autres salles de spectacle. C'est ainsi que le fonds contient également des archives relatives au théâtre de l'Eldorado, remontant à l'époque où il l'a géré.
Jacques Dailly a travaillé à la STARN (Société des transport auxilliaires de la région Nord) de1935 à 1938, puis fondé la société Cinambi en 1938 avec Bisson de Longueuil. Le Cinambi fait de l'Ambigu un cinéma de 1938 à 1940, puis un music-hall en 1941, avant d'être contraint par l'autorité allemande à revenir à une activité théâtrale en 1942. Le Cinambi ouvre parallèlement une autre salle de cinéma : le Caïd, du 27 décembre 1938 au 16 mai 1939. Jacques Dailly a aussi été président de la chambre syndicale des directeurs de cinéma permanents. Le fonds contient également des archives relatives à la STARN et au Cinambi/Caïd, ainsi que des archives de Bisson de Longueil, associé de Dailly et cofondateur de la société Cinambi.
Christian Casadesus a été directeur de l'Ambigu de 1955 à 1966, et le fonds contient aussi les archives relatives à cette période.
Le bâtiment est démoli en 1966.

Informations sur les modalités d’entrée

Ces documents ont été réunis et donnés à la Bibliothèque nationale par Christian Casadesus, directeur du théâtre depuis 1955, et M. Dailly, propriétaire de l'immeuble du théâtre, en 1965, juste avant sa démolition.

Présentation du contenu

Le présent inventaire recense le matériel musical manuscrit ou imprimé de pièces créées ou reprises au Théâtre de l’Ambigu comique de 1823 à 1943, plus 736 textes correspondant à la période 1769-1910, ainsi que des archives administratives, de la correspondance, des programmes, des coupures de presse et des textes manuscrits (les archives administratives correspondent aux années 1891-1965 ; la correspondance reçue par Paul Gavault est classée par ordre alphabétique des correspondants, et concerne les années 1895-1920).

Conditions d'accès

Vous pouvez préparer votre venue au département des Arts du spectacle en réservant vos documents à distance à partir du présent inventaire, en cliquant sur l'icône "Calendrier" qui figure à gauche des descriptions de documents.
Pour pouvoir réserver à distance, vous devez posséder une carte de lecteur en cours de validité et donnant accès à la Bibliothèque de recherche, et créer votre propre espace personnel sur le site Web de la BnF à cette adresse.
Ce fonds est consultable uniquement en place réserve (à demander à l'entrée de la salle de lecture).
Il est conservé dans les magasins d'un site distant. Un délai de 48 à 72 heures est donc nécessaire pour obtenir la communication des documents qui le constituent. Un document demandé jusqu'à 17 h 45 est disponible le surlendemain à 10 h (pour les demandes effectuées du vendredi 17 h 45 au lundi 10 h, compter 1 jour de plus).

Documents en relation

Le présent fonds est complété par celui des archives de Christian Casadesus, disponible sous la cote COL-6, ainsi que par le fonds Maurice Lehmann, disponible sous la cote COL-123. Des documents sont par ailleurs disponibles dans la collection Auguste Rondel, sous la cote MRt.
Les collections conservées par le département des Arts du spectacle proposent également des programmes et des coupures de presse pour la période 1832-1965, sous la cote WNA 303.

Bibliographie

Brazier (Nicolas), Chroniques des petits théâtres de Paris, Paris : E. Rouveyre, 1883.
Chauveau (Philippe), Les théâtres parisiens disparus, Paris : éd. de l’Amandier, 1999.
Lecomte (L.-Henry), Histoire des théâtres de Paris, Paris : H. Darangon, 1907-1908.
Wild (Nicole), Dictionnaire des théâtres parisiens du XIXe siècle : les théâtres et la musique, Paris : Aux amateurs de livres, 1989.