Carolingiens-Présentation du fonds

 : 
Fonds latin et NAL

Informations sur les modalités d’entrée

Les manuscrits décrits dans ce dossier sont conservés dans les fonds Latin et Nouvelles acquisitions latines du département des manuscrits de la Bibliothèque nationale de France. Leur description scientifique a été entamée en 2009, d'abord dans le cadre d'un projet de recherche subventionné par la BnF, ensuite dans le cadre du projet collaboratif européen Europeana Regia financé en partie par la commission européenne de janvier 2010 à juin 2012. Ce dernier projet a permis de numériser plus de 400 manuscrits de l'époque carolingienne conservés à la BnF, dans des bibliothèques municipales françaises ainsi que dans quelques bibliothèques étrangères (Bibliothèque royale de Belgique, Bayerische Staatsbibliothek, Munich, Herzog August Bibliothek, Wolfenbüttel). Un portail spécifique dédié au projet permet d'accéder directement aux descriptions et aux numérisations des manuscrits.
La Bibliothèque nationale de France possède pour diverses raisons historiques (goût des souverains, confiscations révolutionnaires, etc.) l’un des fonds de manuscrits carolingiens les plus riches au monde, avec près de 1150 manuscrits des VIIIe-IXe siècle et 400 du Xe siècle. Cette richesse n’est pas seulement quantitative : la plupart des manuscrits carolingiens conservés à la Bibliothèque nationale de France sont des témoins majeurs de l’histoire de l’art comme de la transmission des textes antiques et des textes nouveaux produits à cette époque. Le catalogage scientifique de ces manuscrits pour la plupart très insuffisamment signalés dans les catalogues existants a pour objectif d’offrir un très large aperçu de la production des centres de copie situés sur le territoire français et de suivre les échanges culturels entre les centres.