Fonds Adrian, Paul (cirque)

Cote : COL-180
Fonds Paul Adrian (Paul Henwood, dit Adrian)
Fonds produit par :  Adrian, Paul (1919-....)
1890-200816 mètres linéaires
Bibliothèque nationale de France. Département des arts du spectacle
Le fonds contient des documents majoritairement en français

Biographie ou histoire

Paul Henwood, dit Adrian, est né à Paris en 1919. Influencé par son père, journaliste hippique, créateur de la revue La Vie hippique, Paul Adrian s'intéresse au cirque, d'abord par la voie de l'équitation, puis il en apprécie toutes les disciplines.
Bibliothécaire de profession, cet ami du cirque en devient très vite un référent, initialement comme historiographe puis en tant qu'historien du cirque et rassemble une très importante documentation.
Créateur du journal Scènes et Pistes avec l'illusionniste Carrington, il y collabore de nombreuses années et écrit également, depuis l’âge de 15 ans, de très nombreux articles dans d'autres revues de cirque et de music-hall. Dès 1957, il entreprend de publier des ouvrages consacrés à sa passion, avec la collaboration de son épouse Paulette Geneviève Adrian.

Paul Adrian est l'auteur de :

  • Histoire illustrée des cirques parisiens d’hier et d’aujourd’hui, 1957
  • Sur les chemins des grands cirques voyageurs, 1959
  • Attractions sensationnelles, 1962
  • Cascadeurs et casse-cou, 1967
  • Le cirque commence à cheval, 1968
  • Ce rire qui vient du cirque (complété par le Dictionnaire des rois du rire établi par Geneviève Adrian, 1969)
  • En piste les acrobates. Tome 1 : Sauteurs, contorsionnistes, athlètes, hercules, 1973
  • Cirque parade, 1974
  • En piste les acrobates. Tome 2 : À vous les jongleurs, 1977
  • Le cirque commence à cheval, 2e édition augmentée, 1979
  • Cirque au cinéma. Cinéma au cirque, 1984
  • Ils donnent des ailes au cirque, 1988
  • Le sens de l’équilibre, 1993
et d'un disque La voix du cirque.

Entre 1934 et 1939, il a régulièrement écrit des articles pour La Vie hippique.
Entre 1946 et 1951, il a publié quelques articles dans Radio ce soir (1946), Heures claires des femmes françaises (1947), Rêves (1947), Ève (1947), Femmes françaises et Filles de France (1947-1948), ainsi que plusieurs chroniques (« pré-écoutes ») par semaine dans Radio-Revue puis dans Radio-Liberté (1947-1951).
Entre 1948 et 1953, il a fait paraître en feuilleton Le cirque et ses numéros dans L’inter forain.
Entre 1949 et 1953, il collabore régulièrement à la Revue officielle des spectacles et de la musique (1949-1953) et écrit quelques articles dans Le petit écho de la mode (1949-1951), Historia (1952).
Entre 1951 et 2008, il collabore régulièrement à Le cirque dans l’univers. Bulletin du club du cirque ; de 1952 à 1960, à La vie des spectacles et des concerts (1952-1953), à l'Enciclopedia dello spettacolo (1952-1955) et à Music-hall. Revue internationale du spectacle (1953-1960).
De 1954 à 1987, il est rédacteur en chef puis collaborateur régulier du journal Scènes et Pistes.
Entre 1955 et 1964, il rédige quelques articles dans Cinémonde (1955), L’express (1955-1956) et collabore régulièrement à L’acteur (1963-1964).
De 1975 à 1987, il publie « Le cinéma et le cirque. Étude et filmographie » dans Cinéma (1975) et quelques articles dans Plaisirs équestres (1977) et Abricot (1987).
De 1988 à 2007, il collabore régulièrement à Fêtes – Animation – Loisirs devenu Officiel des fêtes de France, et à Organ show business.

Informations sur les modalités d’entrée

Les écrits et dossiers de Paul Adrian ont été déposés en juillet 2010, la bibliothèque donnée en septembre 2010.

Présentation du contenu

Le fonds contient des tapuscrits, de la correspondance, des programmes, des coupures de presse, des photographies et des cartes postales, ainsi que la bibliothèque de Paul Adrian. Cet ensemble reflète l'activité de Paul Adrian comme chroniqueur et historien du cirque, ainsi que ses relations avec le milieu circassien et les passionnés de cirque.

Documents séparés

Les ouvrages de la bibliothèque ont été intégrés dans la collection d'imprimés du département des Arts du spectacle sous la cote W. Un inventaire de l'ensemble est consultable sous la cote 4-COL-180(174,1).

Informations sur le traitement

Le catalogage de la bibliothèque dans le Catalogue général de la BnF est en cours.

Conditions d'accès

Dans le cadre de la rénovation du quadrilatère Richelieu, les collections du département des Arts du spectacle restent communicables sur le site de Richelieu. Cependant, elles sont désormais consultables en différé, avec un délai de 48 heures. Un document demandé jusqu’à 17 h 45 est disponible le surlendemain à 10 h.
Vous pouvez préparer votre venue au département des Arts du spectacle en réservant vos documents à distance, en cliquant sur ce lien. Pour réserver à distance, vous devez posséder une carte de lecteur en cours de validité et donnant accès à la Bibliothèque de recherche.
Ce fonds est consultable uniquement en place réserve (à demander à l'entrée de la salle de lecture).