Français 95

Cote : Français 95
Ancienne cote : Regius 6769
Ancienne cote :  Rigault II 117
Ancienne cote : Dupuy II 210
Romans arthuriens
XIIIe siècle (vers 1280)
Manuscrit en français
Bibliothèque nationale de France. Département des manuscrits
France (Nord, St-Omer?). Ecriture gothique. Même main que le manuscrit Latin 1076 et que le manuscrit 111 de la Bibliothèque de Marseille (Heures Thérouanne). 2 colonnes de 40 lignes .
Parchemin . 3 feuillets de garde + 394 feuillets + 3 feuillets de garde , 470 x 330 mm (just. 315 x 220 mm)
Miniatures de la largeur d'une colonne (95 x 45 mm) et encadrement à grotesques au feuillets 1, 4v, 6, 10, 12v, 13v, 18, 22v, 24, 24v, 25v, 30, 32, 33v, 39, 40v, 42, 43, 44v, 52, 52v, 55, 59, 61, 64v, 66, 69v, 74, 76v, 78, 82v, 86, 89, 94v, 99v, 100, 101v, 106v, 108, 108v, 113v, 120, 123v, 125v, 132, 134, 138v, 141, 149, 152, 156v, 158v, 159v, 162v, 195, 199v, 205, 207, 209, 214, 215v, 218, 223, 226, 226v, 230v, 235, 237, 238v, 239, 242, 243, 249v, 251, 254, 255, 261, 261v, 262, 267v, 268, 269, 270v, 273, 277, 279, 281v, 291, 292v , 295, 297, 297v, 303v, 207v, 309, 311, 313, 314v, 318, 319, 321, 323v, 324v, 326, 327, 330, 334v, 338v, 339v, 340v, 343, 343v, 345, 345v, 347v, 348, 350, 355, 380. Dans les encadrements personnages déguisés selon les costumes traditionnels du carnaval dans le Nord de la France (voir le Bestiaire médiéval , pp. 124-125). Lettres ornées aux feuillets 49v, 153v, 157v, 181, 196v, 198v, 201, 208v, 201, 217, 219, 221, 239, 239v, 240, 250, 255, 259v, 268v, 272, 272v, 280v, 281, 300v, 301v, 302, 309, 313, 339, 340, 350, 351, 351v, 354. Initiales champies. Présence de fils de soie le long des enluminures (voir les feuillets 106, 120) indiquant la présence de serpente .
Foliotation moderne. 46 cahiers de 8 feuillets (ff. 1-368) suivis d’un bifeuillet (ff. 369-371) et de 3 cahiers de 8 feuillets (ff. 371-394). Signatures (main moderne) à droite de la dernière ligne ou dans la marge inférieure. Feuillets recousus, la pliure du f. 168 a fait l’objet d’une restauration. Quelques déchirures (dont celle du f. 207 qui atteint la miniature).
Réglure à la mine de plomb.
Reliure de maroquin citron aux armes royales. Titre doré: "HISTOIRE DE S. GRAAL JUSQU'A L'EMPIRE DE NERON".
Estampille de la Bibliothèque royale correspondant au n° 7 de Josserand-Bruno (Bibliothecae Regiae), utilisée avant 1725 .

Documents de substitution

Ce document possède une version numérisée.

Numérisation réalisée à partir d'un document original

Microfilm en noir et blanc. Cote de consultation en salle de lecture : MF 11853. Cote de la matrice (pour commander une reproduction) : R 3358

Historique de la conservation

Ce manuscrit et le manuscrit Phillips 130 (actuellement à la Beinecke Library de l'université de Yale, sous la cote MS 229) sont complémentaires. Le manuscrit Phillips 130 contient: Le livre de Lancelot du Lac , La queste del Graal , La mort au roy Artu (cf. Esther C. Quinn, p. 7).

Provenance:
Le manuscrit se trouvait au château de Pavie, dans la librairie des ducs de Milan. Traces du velours vert mentionné dans l’inventaire de 1459 au feuillet 1 (voir Stones, I-2, p. 573). Le manuscrit figure dans cet inventaire sous le numéro 198(voir Thomas et Pellegrin).
La collection a été transférée en France sous Louis XII (voir le Cabinet des manuscrits , p. 128). Mention « de Pauye au Roy Loys XII» au feuillet 394v.
Cote de Blois (XVIe siècle) sur l'ancienne garde collée: « des histoires et livres en françoys pulpito 5to entre la premiere et seconde croysées contre la muraille vers les fossés ».

Présentation du contenu

ff. 1-113. Robert de Boron, L'Estoire del Saint Graal « Chil qui se tient et juge au plus petit et au plus pecheor de tous, mande salus el comenchement de cheste estoire... - ... et comence mesires Robiers en tel maniere come vous porés oir, s'il est qui le vous die. Or nous consaut sainte Marie. »

ff. 113-355. Robert de Boron, L'Estoire de Merlin : « Mout fu iriés li anemis quant nostre sires ot esté en infer... - ... ... et par qui il perdi le castel de Trebes, si com li contes devisera cha avant. Explicit l'enserrement de Merlin ».

ff. 355-380. Le Roman des Sept Sages de Rome , en prose : « A Romme ot.I. empereour qui ot à non Dyoclesiens ... - ... empereres de Rome apres son pere tant com il vesqui. Et Diex nous gart tous par sa merchi. Amen. Amen»

ff. 380-394v. La Penitence Adam , traduction d'« Andrius le moine » : « Cette estoire trouva Andrius li moines escrite en latin... - ... Et aprés Octavien fu empereres Tybere primus ».

Bibliographie


Martine CLOUZOT, Le jongleur, mémoire de l'image au Moyen-Age: figure, figurations et musicalité dans les manuscrits enluminés (1200-1300) , Berne: Peter Lang, 2011, cité p. 137, n.11
Thierry DECLOURT, La légende du roi Arthur, Bibliothèque nationale de France, 2009, n°3 (notice d’Alison Stones)
Léopold DELISLE, Cabinet des manuscrits , Paris, 1968, tome I, p 128
Christine FERLAMPIN-ARCHER, "La postérité de Chrétien de Troyes jusqu'à la fin du Moyen Âge", extrait de La vie en Champagne , n. 66 (avril 2011), ill. p. 42
Corinne FUG-PIERREVILLE(éd.), Le Roman de Merlin en prose , ed. d'après le ms. BnF Français 24394 , Paris: Champion, 2014, cité p. 20
Eleanor S. GREENHILL, "A fourteenth-century workshop of manuscript illuminators and its localization", tiré à part de Zeitschrift für Kunstgeschichte, Band 40, (1977), p. 1-25; Cité p. 1.
MSS [8° pièce 7737
IRHT, Notices de manuscrits français et occitans, Dossiers suspendus, Paris, CNRS-IRHT, 1937-2010
Cécile LE CORNEC-ROCHELOIS, Anne ROCHEBOUET, Anne SALAMON (dir.), Le texte médiéval : de la variante à la recréation , 2012, pp 214, 218, 225, 228, 231
Roger Sherman LOOMIS, Arthurian legends in medieval art , Oxford University Press, 1938, pp. 95-97, 114, 224-236, 239
John LOWDEN et Alixe BOVEY, Under the Influence : The Concept of Influence and the study of Illuminated Manuscripts , Turnhout : Brepols, 2007
Giordana MARIANI CANOVA et Alessandra PERRICCIOLO SAGGESE (éds.), Il codice miniato in Europa.Libri per la chiesa, per la città, per la corte , Padoue: Il Poligrafo, 2014, cité p. 190
Laurence MATHEY-MAILLE, "Les sources littéraires de la légende arthurienne", , extrait de La vie en Champagne , n. 66 (avril 2011), ill. p. 28
Manuscrits à peintures en France du XIIIe au XVIe siècle , Bliothèque Nationale, 1955, n. 57
Barbara MOREL, Une iconographie de la répression judiciaire : Le châtiment dans l’enluminure en France du XIIIe au XVe siècle , Paris: Éditions du Comité des travaux historiques et scientifiques, 2007
PARIS (Paulin), Les manuscrits françois de la Bibliothèque du roi, t. I (Paris, 1836), p. 120-125.
E. PELLEGRIN, La bibliothèque des Visconti et des Sforza, paris , 1955, p. 282, 327
Esther C. QUINN, The penitence of Adam, a study of the Andrius s. (Bibliothèque Nationale fr. 95, folios 380r - 394v) with a transcription of the Old French and English translation by Micheline Dufau , University, Mississippi: Romance Monograph, INC., number 36, 1980
Alison STONES, Gothic manuscripts : c. 1260-1320 , London : H. Miller ; Turnhout : Brepols, 2013, cité I-2, pp. 551-575.
Antoine THOMAS, "Les manuscrits français et provençaux des ducs de Milan au chateau de Pavie", Romania 40, 1911, p. 571-609
Jean WIRTH, Les marges à drôleries des manuscrits gothiques (1250-1350) , Genève : Librairie Droz, 2008
Miha ZOR, "Border structure in Arthurian manuscripts BNF, fr. 95 as an expression of the Artist's mente propia*", tiré à part de Ars & Humanutas n° VIII / 2 (2014), pp. 59-72
MSS [8 ° impr 12018


2012
Agosto PARAVICINI BAGLIANI, Adam, le premier homme, Firenze : Sismel - Edizioni del galluzzo, (2016).
MSS [16 impr 3381

Informations sur le traitement

Notice rédigée par Delphine Mercuzot, janvier 2014