Fonds Pham Van Ky (théâtre, littérature)

Cote : COL-25
Fonds Pham Van Ky
[1930-1990]
3 mètres linéaires
Bibliothèque nationale de France. Département des arts du spectacle
Fonds produit par :  Pham, Van Ky (1916-1992)
Le fonds contient des documents majoritairement en français.

Biographie ou histoire

Né le 16 janvier 1916 à Thiam Lien (Annam), Pham Van Ky fait des études secondaires au lycée de Hanoï avant de venir à Paris, en 1938, pour préparer une thèse sur les sciences religieuses à l'Institut des Hautes Études chinoises.
Professeur de français, rédacteur à la Préfecture de la Seine, il entre à la Radiodiffusion française à la Libération et écrit des pièces radiophoniques telles que La Muraille de Chine, Gandhi, ou Attila roi, qui obtient le Prix de la Mise en ondes.
Parallèlement, il publie des romans, tels que Frère de sang et Celui qui régnera, un ballet : Danse avant l'aube, et des recueils de poèmes. En 1961, Pham Van Ky reçoit le Grand Prix du Roman de l'Académie française pour son roman Perdre la demeure. Il collabore à diverses revues littéraires.
Un temps marié à Yvonne Godeau de la Comédie française, il finit ses jours dans la solitude à Maisons-Alfort, en 1992.
Produit d'une double culture, orientale et française, Pham Van Ky n'aura de cesse de vouloir rapprocher les deux : « Je pense comme Tagore qu'en effet séparer l'esprit de l'Orient et celui de l'Ocident aboutirait à un suicide spirituel. Il est indéniable qu'à l'Occident est échue une grande mission de libération humaine, il est indéniable aussi que l'Orient demeure une source de sagesse et de savoir. »
Il est un grand défenseur de la langue française, qui, selon lui, a apporté par son vocabulaire riche, précis, et sa syntaxe, une rigueur salutaire à la pensée annamite tout en ne reniant pas ses origines. Chacune de ses entreprises littéraires est une expédition vers une époque toujours plus éloignée.

Conditions d'accès

Toute demande de consultation ou de renseignement sur le fonds peut être adressée par mail à l'adresse : arts-spectacle@bnf.fr, ou par courrier postal à l'adresse : Bibliothèque nationale de France, département des Arts du spectacle, 5 rue Vivienne, 75002 Paris. Dans le cadre de la rénovation du quadrilatère Richelieu, les collections du département des Arts du spectacle restent communicables dans la salle de lecture sur le site de Richelieu. Cependant, elles sont consultables en différé.